A propos

Hatha Yoga Colmar

Mon parcours spirituel actif a commencé il y a 35 ans, en 1984. Il a commencé par du yoga dynamique et une forme spéciale d’art martial visant des objectifs spirituels et méditatifs et non la compétition sportive. Les années qui ont suivi jusqu’à aujourd’hui ont été remplies par la pratique, l’étude et l’enseignement de différentes formes de yoga, de diverses formes de méditation assise et de méditation en mouvement, ainsi que par des études et des initiations approfondies dans les traditions spirituelles bouddhistes, indiennes et chrétiennes apparentées.

La rencontre avec des professeurs renommés et connus – et certains moins connus mais profondément authentiques, la participation à des retraites, des conférences, des ateliers, des cours et surtout ma pratique quotidienne, ont été ma quête intérieure et le défi qui m’a défini au cours de ces décennies. C’était la flamme intérieure solide et stable dans des choix de vie, des professions et des pays parfois très divers où j’ai vécu plus ou moins longtemps.

Tous ceux qui ont commencé à cette époque en Europe se souviennent à quel point c’était différent. Le fait de révéler que vous pratiquiez le yoga, la méditation et les arts connexes vous a expressément qualifié de personnage sectaire étrange, bizarre, instable et louche, et vous étiez regardé avec suspicion – y compris par vos amis et votre famille. C’était très, très éloigné de la position dominante dont jouit le yoga aujourd’hui et il n’y avait ni argent ni gloire dans cette pratique. Même parler de nourriture et d’alimentation saine, de macrobiotique, de végétarisme, était rare et peu fréquent.

Six ans après le début de mon apprentissage et de ma pratique dévoués, j’ai commencé à enseigner en public et en privé et, sous une forme ou une autre, j’ai continué à le faire pendant environ trois décennies.

 

Il était difficile de rencontrer les enseignants, les documents écrits en anglais ou dans d’autres langues européennes étaient rares et parfois dépassés et de qualité douteuse. Et bien sûr, il n’y avait ni Internet, ni Youtube, ni l’abondance de livres, de vidéos, de films et de styles d’enseignement proposés aujourd’hui.

Yoga à ColmarIl y avait, en revanche, beaucoup d’enthousiasme, d’honnêteté, de foi et d’énergie chez la plupart d’entre nous qui avons commencé à l’époque et avant. C’est aussi formidable aujourd’hui, quand en un ou deux clics, on peut voir des vidéos, des photos et des textes de grands professeurs qui, pendant longtemps, au début de ma pratique, n’étaient que des figures mystérieuses alimentant l’inspiration et l’imagination sans fin. C’est une grande aide et une grande opportunité pour tous les étudiants de yoga sérieux de l’époque actuelle.

Je crois que toute véritable voie spirituelle, voie du yoga, voie de la méditation, pratique du Tai chi, pratique du Karaté-do et autres pratiques semblables, sont des études de toute une vie – ou même s’étendent à d’autres vies. Ou ont peut-être même commencé dans des vies antérieures ?

Pour en revenir à mes expériences, je peux tout d’abord souligner que j’apprends encore – de la vie, des enseignants, des étudiants, de la famille, des amis et des ennemis et de l’univers lui-même. Je ne suis pas un être super-calme ou même constamment en état zen. Je suis contrarié, parfois en colère, déçu de moi-même et des autres, parfois dépressif, mais aussi heureux, joyeux, plein d’espoir, confiant, paisible et aimant à d’autres moments.

Il y a, cependant, une certaine qualité difficilement descriptible dans toutes ces expériences qui illumine et donne un sens et une perspective totalement différents à tous ces états passagers. C’est le produit d’une réflexion, d’une étude et, surtout, d’une volonté de force et de discipline, de simplement faire sa sadhana encore et encore, jour après jour, année après année, et ainsi de suite pendant des décennies. Pour moi, c’est une digne récompense pour tous les sacrifices et la sueur de ces années, conscient que certains pourraient appeler cela une simple perte de temps. Pour moi, c’est le temps le mieux utilisé.

De plus, en apprenant ces différents sujets, j’ai acquis la compétence du massage thérapeutique, de la chiropratique, du shiatsu et d’autres traitements curatifs qui aident à résoudre les problèmes de colonne vertébrale et de déséquilibre énergétique en général. Cela a été une véritable bénédiction d’avoir pu aider de nombreuses personnes grâce à ces compétences.

Je souhaite offrir certaines de ces compétences et connaissances à des personnes désireuses d’améliorer leur santé, d’accroître leur qualité de vie et de faire l’expérience de l’autotransformation.

Je le fais actuellement par le biais de séances/cours de yoga en groupe ou individuels et également par le biais de l’IST – Integral Spine Treatment – une thérapie de massage manuel que j’ai développée au fil des ans.

J’essaierai également de présenter sur ce site des articles sur le yoga, les philosophies et pratiques bouddhistes, hindoues et chrétiennes, et des sujets spirituels en général. Ces articles ne seront pas un point de vue officiel d’une école, d’une tradition ou d’une religion existante, mais seront le résultat de mes expériences et de mon opinion, parfois positive – parfois critique, de la situation actuelle dans le transfert en cours du profond héritage spirituel de l’Orient vers l’Occident.

De même, j’accueille chaleureusement tout commentaire, qu’il soit positif ou critique.

Namaste,

Joseph Puharich